Vingt ans de dessin de presse….

Assurément c’est un sacré bail ! C’était avant la Chute du mur… une autre époque… Les choses semblaient plus simples.. y avait les gentils – nous – et les méchants – eux – plus à l’est… Maintenant, tout est mélangé, mais c’est curieux… y a quand même un truc  qui reste… Comme le chante Michel Büler, «C’est toujours les petits qui se mouillent, car les gros sont bien à l’abri…», et Giroud partage probablement son avis…

Au sens premier du terme, Giroud est un dessinateur politique… un homme passionné par la vie de la cité. Il décortique nos petits travers, nos petites compromissions et les coups que les puissants du moment s’acharnent à donner sur nos têtes citoyennes… C’est rarement méchant… Plus souvent railleur, mais aussi parfois amicalement complice… Giroud continue à être le petit caillou dans la chaussure… tu ne nous fais pas trop mal, mais tu nous obliges à réfléchir… Et si on l’ôtait, ce caillou, si on agissait autrement ? Peut-être que la marche serait plus agréable… Dans vingt ans, y aura plus ni Bush, ni Poutine, ni Berlusconi, mais rassure-toi ! D’autres «Grands» occuperont le devant de la scène… du pain bénit pour tes vingt prochaines années !

Michel Eymann
Journaliste

%d blogueurs aiment cette page :